Saviez-vous qu’à l’origine, les hommes se servaient exclusivement de plantes pour se soigner ? Les végétaux étaient d’excellents remèdes pour les douleurs physiques et mentales.

Aujourd’hui, nos cachets, comprimés, sirops et autres produits semblent très chimiques, mais ils sont en vérité composés essentiellement de plantes eux aussi. Pourtant, certains médicaments sont moins naturels que d’autres.

Pour soulager les maladies chroniques, mieux vaut se contenter des produits naturels : le diabète, l’hypertension ou l’asthme sont pour la vie, alors il est préférable d’éviter les composants chimiques. Alors, quels sont les traitements naturels à privilégier ?

Les huiles essentielles contre les maladies chroniques

Il existe environ 500 huiles essentielles différentes. Elles ont chacune des propriétés différentes, et la plupart d’entre elles peuvent soulager les maladies ou des douleurs.

Elle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau de différents végétaux comme la fleur, feuille, écorce, herbe, racine ou même un fruit…

Ces éléments sont introduits dans un alambic rempli de vapeur d’eau. Elle va récupérer les molécules aromatiques dans lesquelles il y a les odeurs et les nutriments. C’est donc un procédé totalement naturel. L’huile essentielle n’est pas du tout chimique.

Il faut généralement une grande quantité de matière première pour fabriquer une huile essentielle : 4 tonnes de pétales de roses sont nécessaires pour obtenir 1 kg d’huile. Ce qui peut expliquer son prix élevé.

Voici des exemples d’huiles essentielles qui soulagent certaines douleurs :

  • l’huile de menthe poivrée soulage les migraines ;
  • l’huile de clou de girofle soulage les douleurs dentaires et musculaires ;
  • les huiles à base d’ail et de gingembre sont efficaces contre la maladie de Lyme ;
  • l’huile de camomille noble contre l’eczéma ;
  • l’huile de lavande contre l’insomnie et la dépression. Elle éloigne aussi les mites des armoires ;
  • l’huile de thym à thujanol contre le syndrôme de Raynaud ;
  • l’huile de verveine exotique contre l’arthrose, etc.

Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes.

Le CBD, remède naturel

Le CBD est issu de la feuille de cannabis. C’est une substance autorisée dans le monde médical et qui n’a aucun effet négatif sur l’organisme, pas même d’effet secondaire. De nombreuses études ont été réalisées pour démontrer la qualité et l’utilité du CBD.

Il en a été conclu que cet élément a de nombreux bienfaits et peut soulager de nombreuses douleurs et maladies, même les plus compliquées. En effet, l’utilisation du CBD peut déclencher des hormones qui vont détruire les cellules responsables du cancer. C’est aussi un précieux allié pour trouver le sommeil, puisque le CBD rend heureux et détendu. D’autres maladies chroniques peuvent être soulagées, comme le diabète, l’hypertension, et même la schizophrénie. Le CBD aide aussi à arrêter la consommation de tabac et d’alcool.

C’est une substance presque miraculeuse qui est de plus en plus utilisée en médecine. Il est légal d’en consommer chez soi. Certaines boutiques vendent du CBD bio. Cela se consomme sous forme d’huile, de crème, de capsule, et même de chewing-gum.

La recette d’un sommeil parfait

Si vous avez des troubles du sommeil, évitez de prendre un somnifère : vous ne pourrez plus vous endormir naturellement. Il existe des plantes qui aident à trouver le sommeil et à passer une bonne nuit.

  • une gélule de 250 mg de passiflore, à prendre à 17h, 20h et au coucher ;
  • une gélule de 250 mg de mélisse ou de valériane à prendre à 20h et au coucher.

Le traitement naturel de l’asthme

L’asthme est une maladie chronique qui touche environ 4 millions de personnes en France. L’asthme peut être héréditaire ou être causé par une mauvaise qualité de vie.

Pour soulager la maladie et même éviter d’en être atteint, il est donc important d’avoir une bonne hygiène de vie. Cela passe notamment par l’alimentation.

Il a été démontré que les fruits et légumes rendent les fonctions pulmonaires plus simples. De plus, les acides gras oméga-3 aident à réduire l’inflammation des poumons. On en retrouve par exemple dans les poissons gras comme le saumon et le thon, et dans l’huile de noix ou de colza. Les viandes blanches et l’œuf en ont aussi, mais moins.

Laissez un Commentaire