La pollution ambiante est loin de s’arranger avec le temps : c’est un fait. Heureusement pour nous, il existe un nombre incalculable d’alternatives nous permettant de nous déplacer de manière tout aussi efficace, mais moins polluante. Qu’ils soient électriques ou mécaniques, découvrez les meilleurs moyens de se déplacer pour moins polluer !

1 – Les transports en commun

Impossible de faire un tel classement sans évoquer les transports en commun. Il s’agit, certes, d’un mode de transport qui pollue. Les bus, métros et tramways relâchent des gaz à effet de serre et polluent l’air ambiant autant que les voitures.

La différence non négligeable, c’est que les usagers à bord d’un mode de transport en commun sont beaucoup plus nombreux qu’ils ne le sont dans une voiture. Et finalement, si tout le monde prenait les transports en commun (par exemple pour aller travailler en centre-ville, qui reste une zone parfaitement bien desservie), la pollution ambiante dans les grandes villes serait divisée par deux, voire par trois.

En effet, de trop nombreuses personnes prennent leur véhicule personnel comme la voiture pour faire des trajets qui seraient parfaitement et aisément réalisables en transport en commun. Sans oublier que les grandes villes sont particulièrement bien desservies, si bien qu’il est possible d’aller de partout avec les transports en commun.

2 – La marche

De manière un petit peu plus réductrice, la marche fait elle aussi partie des modes de déplacement les moins polluants. Et pour cause : le fait de marcher ne pollue pas plus que le fait de respirer.

En outre, la marche peut se révéler particulièrement agréable, par exemple après avoir passé une journée entière au travail, assis.e sur un bureau. Le fait de marcher et de prendre l’air aide à se changer les idées et à marquer le début ou la fin d’une journée de travail.

Cependant, le bémol principal de la marche est que tous les endroits où vous avez besoin d’aller ne sont pas nécessairement accessibles à pied. Cela peut présenter un véritable inconvénient.

Mais pourquoi ne pas le contrer en alliant les transports en commun et la marche à pied au quotidien ?

3 – Le vélo

De manière encore plus efficace, vous pouvez choisir d’emprunter un vélo pour réaliser tous vos trajets, même les plus simples. Le vélo, comme la marche, ne pollue pas du tout. Il est purement mécanique, et vous permet en prime de faire un peu d’exercice !

L’avantage du vélo est que vous pouvez aller de partout avec. Cependant, il est important de réfléchir au moyen de le laisser une fois que vous n’en avez plus besoin. En effet, vous ne pouvez pas simplement le laisser à un endroit sans l’attacher, et espérer le retrouver le lendemain.

En outre, certaines pentes trop abruptes seront peut-être trop sportives pour vous permettre de les grimper en vélo.

4 – La trottinette électrique

Le dernier mode de transport que vous pouvez emprunter pour réduire drastiquement votre empreinte carbone est la trottinette électrique. Parfait juste milieu, la trottinette électrique vous emmène où bon vous semble, sans trop d’effort.

Elle fonctionne à l’électricité et n’est donc pas polluante du tout, ce qui est un avantage non négligeable. En outre, son moteur fonctionnel peut vous emmener où vous le souhaitez, sans que vous ayez besoin de faire trop d’effort.

Même dans les montées, les trottinettes électriques comme la nouvelle Dualtron Thunder 2 vous emmènent à bon port sans difficulté. Ce sont des trottinettes particulièrement puissantes, idéales tant pour la visite que pour une promenade à un rythme de croisière ou à pleine vitesse.

Les trottinettes électriques sont la meilleure alternative pour vous déplacer sans polluer !

Laissez un Commentaire