informations sur les produits et fiabilité

13 février 2013par Paul

Scandale "findus", ou de la viande de cheval dans les lasagnes étiquetées "100% pur boeuf" (cf article du Monde). Sans revenir sur la polémique, cela fait apparaitre des failles dans la traçabilité actuelle des ingrédients... et donc, rend encore plus impossible la quête du consom'acteur, qui voudrait choisir ce qu'il achète en fonction des origines des produits.

Un consom'acteur, qui souhaite du bio, de la proximité, ou une démarche équitable ou sociale ne choisit pas vraiment les produits incriminés par cette affaire me direz-vous : ces marques ne sont pas vraiment réputées sur ces critères. Cependant, cela montre l'étendue de la difficultés d'un choix de consom'action. Car si de grands groupes commettent ces erreurs, que penser de la fiabilité des informations sur l'ensemble des produits alimentaires ? Déjà certains produits sont marqués "verts" que pour des raisons marketing et avoir la préférence de l'acheteur... sans pour autant avoir un réel engagement environnemental. Mais s'il faut également remettre en cause ce qui est écrit noir sur blanc en petit sur les emballage, comment s'en sortir ?

Voyons y un aspect positif pour l'avenir : gageons que de nouvelles réglementations et contrôles permettront de corriger ce problème, et du même coup, exigerons des informations et traçabilité plus claires et accessibles. Donc finalement, ce "scandale" permet d'avancer ; ces "embrouilles", heureusement rares, donneront naissance à de la transparence pour tous !

theme de consommation durable réflexions de consom'acteur

Réponses à « informations sur les produits et fiabilité »

un nouvel article d´un blog du monde va en effet dans ce sens :
http://securitesanitaire.blog.lemonde.fr/2013/02/20/quel-remede-de-cheval/#xtor=RSS-3208

Rédigé par jp  le 21 février 2013 à 9h57

blog sponsorisé par le monde, ou c´est une lecture représentative des habitués ?

Rédigé par xxx  le 24 février 2013 à 12h22

l´UFC vient de sortir un rapport, sur l´impact du scandale. Les grandes surfaces devaient jouer la transparence, et visiblement, il reste beaucoup, beaucoup de chemin à faire...

http://www.lemonde.fr/vous/article/2013/12/09/une-minorite-de-marques-et-enseignes-indiquent-l-origine-des-viandes-utilisees_3528097_3238.html

Rédigé par ufc  le 9 décembre 2013 à 22h19

Commenter

Une réaction ? Quelque chose à redire ou à ajouter ? N'hésitez-pas !

Pseudo *
Votre email *
Votre site web  
Commentaire *
En utilisant ce formulaire, vous acceptez la collecte, l'enregistrement et le traitement de ses données. NB : ce blog est mis en œuvre par des particuliers à titre privé. Ces informations serviront exclusivement à leur affichage sur ce présent site (en dehors de l'adresse email qui restera confidentiel), ainsi qu'éventuellement à des échanges personnels entre les éditeurs du site et vous-même. Elles seront stockées en France chez le prestataire qui héberge le site, et ne seront transmises à aucun autre tiers, a fortiori en dehors de l'UE. Elles ne seront aucunement utilisées à des fins de démarchage commercial ni aucune autre action de marketing. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez des droits d'interrogation, d'accès, de modification, d'opposition et de rectification sur les données personnelles vous concernant. Pour exercer ces droits, vous pouvez communiquer votre demande par email (voir notre page de contact).